Spiritualité - Métaphysique - Philosophie - Ethnologie - Symbolisme

Ultreïa ! Plus loin, plus haut... sur les chemins de la sagesse

Ultreïa ! Plus loin, plus haut... sur les chemins de la sagesse

S'abonner à la newsletter

12Été 2017

\Excursus\Écrire le sacré: La calligraphie hébraïque

twitter facebook google plus impression email

Écrire le sacré
La calligraphie hébraïque

Franck LALOU

La calligraphie hébraïque s’apparente à une méditation, et le geste qui la trace se doit d’être irrigué par le souffle pour être fluide. Notre chroniqueur nous fait ici voyager au cœur de lettres à l’origine du monde qui, aujourd’hui encore, interrogent le sacré.

EXTRAIT: « La mystique juive nous dit que le Yod est à l’origine de la création de l’univers. Il est le point d’où toute la Création a jailli, prescience de ce que les physiciens nommeront le big-bang. Yod est le symbole de la contraction extrême opérée par le divin pour laisser de la place à autre chose que Lui. Graphiquement, ce Yod, plus petite lettre de l’alphabet, Yota cher aux Évangiles, est pourtant l’élément nécessaire à la formation de toutes les autres lettres. (…) Le reste de l’alphabet hébraïque est constitué de lettres dérivant graphiquement du Rech, qui n’est autre qu’un Yod étiré vers la gauche et vers le bas. La réalité de la calligraphie hébraïque est simple : on ne trace que des Yods. »

Article à retrouver dans ULTREÏA! #12

 

©Frank LALOU